Accès à la santé des sourds

Depuis 1995, existent des unités d’accueil et de soins des patients sourds.

Liste des Unités d’Accueil et de Soins des Sourds  : https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/uass_010422.pdf

Accès aux soins pour les personnes sourdes et malentendantes : https://sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/sourds-et-malentendants/patients-sourds

Garantir une information en santé accessible à tous : https://sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/sourds-et-malentendants/article/garantir-une-information-en-sante-accessible-a-tous

Présentation des UASS par Benoît Mongourdin et Alexis Karacostas (BEH n° 42-43, 15 Décembre 2015, 798)

Porte d’entrée dans le système de santé français pour les patients sourds, les unités régionales d’accueil et de soins pour les sourds (Urass) sont désormais au nombre de 18 en France (25 en 2023). Implantées pour la plupart dans des CHU, leur mission est d’offrir aux patients sourds des soins de qualité équivalente à celle de la population générale et d’adapter leur parcours de soins. La surdité place les interlocuteurs, sourds ou entendants, en situation de handicap, et les difficultés sont partagées entre les interlocuteurs présents dans l’acte de communication 2. Ainsi, les médecins et autres soignants sont en grande difficulté face à des patients qu’ils ne comprennent pas et dont ils ne peuvent se faire comprendre.

C’est sous l’impulsion d’usagers sourds eux-mêmes, et particulièrement du groupe Sourds de l’association Aides, que fut créée, en 1995, la première structure de soins en langue des signes. L’épidémie de sida révélait alors l’exclusion criante, mortelle et jusqu’alors invisible des patients sourds des circuits de soins, d’information et de prévention mis progressivement en place pour la population générale 3,4. La première unité a été implantée dans un service de médecine interne de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Formée d’un médecin, d’une assistante sociale et d’une technicienne de laboratoire sourde (et donc autorisée, par dérogation, à exercer dans la fonction publique hospitalière), son succès a été immédiat.

Les patients porteurs de pathologies très diverses y affluaient, mettant au grand jour la réalité de ce problème de santé publique invisible et non reconnu jusqu’alors : les sourds, en France, étaient peu ou mal soignés, et le système de santé inadapté.

Depuis la création de la première unité en 1995, près de 14 000 patients, soit environ 15% de la population sourde estimée, ont fait appel aux Urass pour leur parcours de soins généraux. Chaque année, sont réalisées plus de 20 000 consultations au sein des unités par les médecins signeurs, plus de 10 000 consultations spécialisées adaptées, plus de 8 000 entretiens psychologiques, plus de 100 00 entretiens médico-sociaux.

Ces chiffres sont en constante augmentation : plus de 1 000 nouveaux patients par an font appel aux unités. À tout moment de leur parcours de soins, les patients accueillis peuvent librement choisir quelle langue doit être utilisée, et 95% d’entre eux souhaitent utiliser la langue des signes, quelles que soient leurs compétences en français.

http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2015/42-43/pdf/2015_42-43.pdf

 

CIRCULAIRE DHOS/E1/2007/163 du 20 avril 2007 relative aux missions, à l’organisation et au fonctionnement des unités d’accueil et de soins des patients sourds en langue des signes (LS)

https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf/circ?id=12378


Accueil et prise en charge accessible pour les patients Sourds dans les établissements de santé :

https://www.youtube.com/@LangueDesSoins


Informations médicales en langue des signes (Belgique) : http://www.isasi.be/

Dire la santé en LSF : https://sante.gouv.fr/systeme-de-sante/parcours-de-sante-vos-droits/bonnes-pratiques-en-region/hauts-de-france/article/dire-la-sante-en-lsf

Réseau Sourds et santé : https://sante-proximite.ghicl.fr/reseau-sourds-sante

YouTube player

Accessibilité aux soins : Cas particulier des personnes malentendantes et sourdes

Paris, Conseil national de l’Ordre des médecins (2021)

Ce rapport dresse un état des lieux de l’accessibilité aux soins des personnes malentendantes et sourdes et proposes des pistes de solutions.

Sommaire

Un peu d’histoire

Quelques chiffres

I – Présentation des déficits auditifs, partiels ou complets

A – Les personnes malentendantes et les personnes devenues sourdes

B – Les personnes nées sourdes

C – Les conséquences pouvant découler de ce déficit auditif

L’illettrisme

La discrimination

L’isolement et la souffrance psychologique

Les difficultés financières

Un rapport avec la santé compliqué

II – Réglementation relative à l’accessibilité pour les personnes malentendantes et sourdes

A – Accessibilité aux cadres bâtis et aux informations

B – Accessibilité aux soins

Quel constat ?

L’interprétariat

L’appel d’urgence – le 114

C – La prestation de compensation du handicap

III – Les difficultés rencontrées dans l’accès aux soins

A – Prise de rendez-vous

B – Accueil dans les locaux et salle d’attente

C – Déroulement de la consultation

L’interrogatoire médical

L’examen clinique

Prescription et suivi

IV – Des solutions pour améliorer l’accès aux soins

A – Les moyens de communication

Pour les personnes malentendantes ou devenues sourdes

Pour les personnes nées sourdes

Des expérimentations pour permettre un meilleur accompagnement

B – La Langue des Signes et l’interprétariat

La Langue des Signes Française

L’interprétariat

Interprétariat professionnel

« Interprétariat » effectué par l’entourage

C – Les unités d’accueil et de soins pour les personnes sourdes

Conclusion : La communication est le fondement même du lien entre les hommes et son évolution est le fait de tout un chacun. On a pu observer ce changement depuis le début de l’épidémie de Covid-19, en raison de l’isolement délétère lié aux mesures de confinement, qui a rendu indispensables toutes formes de communication et favorisé le déploiement de toutes les ingéniosités. De la présence d’un interprète au côté de M. Jérôme SALOMON à la création de masques transparents, en passant par le développement accéléré d’applications numériques autorisant les échanges entre personnes auparavant incapables d’être entendues, les personnes malentendantes et sourdes ont pris une place qu’il faut conforter plus avant encore.

Il est, en effet, plus que temps que ce handicap invisible devienne visible, tant par les difficultés énoncées qui ne doivent plus laisser indifférents, que par la réalité de son existence puisqu’il concerne avec l’âge, la quasi-totalité de la population. Les professionnels de santé ne peuvent rester en dehors de cette dynamique et doivent dorénavant partager la volonté commune d’améliorer l’accès aux soins de ces personnes, notamment par une formation à ce handicap et leurs besoins spécifiques. Le Conseil national de l’Ordre des médecins, par sa représentativité professionnelle, ses missions d’accompagnement et d’information de tous les professionnels de santé, son adhésion à la Charte Romain Jacob et la rédaction de ce rapport, est à même de les accompagner.

Cnom Rapport Cru 2020

https://www.conseil-national.medecin.fr/publications/rapports/rapport-2020-cru


BEH Bulletin épidémiologique hebdomadaire, N° 42-43 | 15 Décembre 2015

Personnes sourdes ou malentendantes : un handicap méconnu, une population vulnérable

Sommaire

Geneviève Gueydan, Personnes sourdes ou malentendantes : améliorer la communication et l’accessibilité de la société pour améliorer leur santé

Malika Delobel-Ayoub et coll., Données épidémiologiques sur les surdités bilatérales sévères et profondes en France pour les générations 1997 à 2005

Audrey Sitbon et coll., Pensées suicidaires, tentatives de suicide et violences subies chez les populations sourdes et malentendantes en France. Résultats du Baromètre santé Sourds et malentendants, 2011-2012

Handicap auditif, limitations et déficiences fonctionnelles : principaux résultats de l’enquête Handicap-Santé 2008-2009

Benoît Mongourdin et coll., Les unités régionales hospitalières d’accueil et de soins pour les sourds

BEH 2015 42 43

http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2015/42-43/pdf/2015_42-43.pdf


Legeay, M. et Saillard, J.

Favoriser l’accès à la santé des sourds et malentendants : exemple d’atelier d’éducation aux médias

Santé Publique 25: 235-240 (2013)

Présentation : Les inégalités sociales de santé perdurent malgré les efforts politiques en termes d’accès à la prévention et aux soins. De nombreux interlocuteurs jouent un rôle dans la réduction de ces inégalités, dont les Instances régionales d’éducation et de promotion de la santé (IREPS).

L’expérience relatée a pour objet l’éducation pour la santé auprès de jeunes sourds et malentendants. Un usage à risque d’Internet est constaté par l’équipe éducative encadrant ces jeunes. Afin qu’ils développent leurs compétences sociales et techniques sur Internet, l’objectif général est de « développer un usage réflexif et citoyen d’Internet ». Ce projet s’inscrit dans une intervention longue avec l’implication forte des éducatrices et des jeunes. Permettre aux participants de contribuer aux ressources d’Internet est également un objectif du projet, au moyen d’une création numérique à partir de QR codes. L’évaluation met en exergue une satisfaction générale de tous les acteurs participant au projet. Ces résultats sont une motivation supplémentaire à poursuivre le développement de l’éducation pour la santé auprès du public sourd et malentendant.


Voir également :

Information en santé des jeunes sourds https://injs-bordeaux.org/blog/information-en-sante-des-jeunes-sourds/

La santé en BD https://injs-bordeaux.org/blog/la-sante-en-bd/

Handicap auditif et santé https://injs-bordeaux.org/blog/handicap-auditif-et-sante/

114, numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants https://www.info.urgence114.fr/

L’accès aux soins et à la prévention des personnes en situation de handicap
Bibliographie thématique, Juin 2023
Centre de documentation de l’Irdes

https://www.irdes.fr/documentation/syntheses-et-dossiers-bibliographiques.html

Accessibilité des cabinets médicaux : https://www.sante.fr/carte-thematique/annuaire-de-laccessibilite-des-cabinets

Contenus liés

Infos générales

Qu'est-ce que la surdité, la langue des signes, le LfPC, la verbotonale.... ? Méfiez-vous des idées reçues : Un sourd n’entend rien Un appareil auditif ou un implant permet...

En savoir plus

Sourds directeurs d’école

David Comberry David Comberry (1792-1834) apprend le métier de tailleur à l’école des sourds-muets de Bordeaux, mais il a l’esprit voyageur et, après ses études, il décide de faire un tour...

En savoir plus

SignToKids

Outils numériques et pédagogiques pour l'apprentissage coordonné de la LSF et du Français à destination des enfants sourds Le projet SignToKids vise à améliorer l'inclusion des enfants sourds...

En savoir plus