Nouvelles technologies

Les nouvelles technologies facilitent grandement la vie quotidienne des personnes sourdes ou malentendantes, notamment des enfants…

Téléphone portable

Pendant longtemps, les personnes sourdes n’avaient pas accès au téléphone (lorsqu’il n’existait que des téléphones fixes), et devaient faire appel à une aide extérieure pour tout appel téléphonique. Une première “révolution” a été l’invention du minitel, et la possibilité pour les sourds de communiquer à distance. Le développement des téléphones portables et leurs capacités de plus en plus importantes lève les barrières de la communication : SMS, MMS, messageries… On ne sait même plus si un message provient d’une personne sourde ou entendante !

Ordinateurs, tablettes

Les ordinateurs et les tablettes permettent également une multiplicité d’échanges, une grande variété de moyens de communication : courriels, réseaux sociaux, sites internet… Ces différents canaux sont très investis par beaucoup de personnes sourdes.

Webcam

Les personnes sourdes ou malentendantes, notamment les enfants, étant très sensibles à la perception visuelle, tous les moyens de communication qui permettent de voir l’interlocuteur sont particulièrement appréciés.

Services de communication à distance

Suite à la loi sur le handicap du 11 février 2005, les personnes sourdes ou malentendantes peuvent accéder à des services de communication à distance :

Sous-titrage et traduction

La télévision est également de plus en plus accessible, que ce soit par la présence de sous-titrages (à activer par la télécommande) ou la traduction de certaines émissions ou journaux télévisés.

Contenus liés

Valeurs & projet d’établissement

L’INJS de Bordeaux est, de par son histoire, un lieu repère pour la communauté sourde. Tout comme l’INJS de Paris, notre établissement est, depuis 1793, établissement public. Il...

En savoir plus

L’INJS

Une histoire porteuse de modernité Créée en 1786, l’Institution des Sourds et Muets de Bordeaux devient établissement national par décret du 12 mai 1793. Les députés de la Convention...

En savoir plus

Le château Laburthe

Les origines de  la propriété remonteraient au XIIIème siècle. La dernière origine de propriété certifiée remonte au XVIIIème siècle. Par la suite, le château a connu différents...

En savoir plus