Idées reçues

Quelques idées reçues à propos de la surdité…

Un sourd n’entend rien

Non : la grande majorité des personnes sourdes ont des restes auditifs plus ou moins importants. Voir : la surdité

Un appareil auditif ou un implant permet d’entendre normalement

Non : les appareils auditifs et les implants permettent d’entendre des sons ou d’amplifier les sons perçus, mais ceux-ci sont déformés et peuvent être difficilement identifiables.

Les bruits ne gênent pas les personnes sourdes

Au contraire, les personnes sourdes appareillées ou implantées peuvent être gênées par des bruits trop forts, car ceux-ci sont amplifiés par leur appareil.

Un appareil auditif ou un implant permet de comprendre la parole

Pas toujours. Pour les surdités sévères ou profondes, les sons perçus avec les appareils sont déformés et ne permettent pas toujours de comprendre les paroles. Il faut alors un travail important de compensation pour que la personne sourde devine les mots mal perçus afin de reconstituer le message, ce que l’on appelle la suppléance mentale.

Les personnes sourdes sont muettes

La surdité est liée à une atteinte des organes de l’audition : cochlée, osselets, nerf auditif, etc. Cela n’affecte pas les organes de la parole (larynx, pharynx…), et donc n’empêche pas de prononcer des sons. Mais le fait de ne pas entendre – ou entendre de manière déformée – les sons rend très difficile leur production : comment contrôler des sons que l’on n’entend pas ?

Lire sur les lèvres permet de tout comprendre

Non. Contrairement à ce que montrent des films à sensation, lire sur les lèvres est très difficile et ne permet de comprendre qu’environ 30 % des paroles prononcées. Il existe notamment beaucoup de “sosies labiaux” : de sons qui présentent la même forme des lèvres tout en étant différents, ou de sons invisibles sur les lèvres.

La langue française est maitrisée par tous les sourds

Non. Les français entendants acquièrent leur langue maternelle par “bain linguistique”, par le simple fait d’entendre parler français autour d’eux. Les sourds ne bénéficiant pas de ce bain linguistique ne peuvent pas apprendre cette langue “naturellement”. Il faudra un apprentissage adapté – d’où l’intérêt de faire appel à des enseignants spécialisés.

La langue des signes est une transcription de la langue française

Non. La langue des signes a une structure très différente de la langue française, car elle s’exprime en trois dimensions. L’ordre des signes est différent de l’ordre des mots du français ; l’expression passe par les mains, mais également par l’expression du visage, le mouvement des épaules, etc. ; et les signes sont réalisés devant soi comme sur une petite scène de théâtre : on place les personnages ou objets en fonction de leur emplacement réel – tel personnage à droite, tel autre à gauche, tel objet au premier plan, tel autre au fond…

 

Contenus liés

Voyage USA 2019

Les lycéens de l'INJS participent, durant les vacances de Toussaint 2019, à un séjour de 10 jours aux États-Unis afin de visiter l'Université Gallaudet et par la même occasion découvrir les...

En savoir plus

Glossaire

  AAH : Allocation aux adultes handicapés   AEEH : Allocation d’éducation de l’enfant handicapé   Alphabet dactylologique : Alphabet en signes. Il est utilisé...

En savoir plus

Parents : références

Informations Surdi Info : www.surdi.info/ La surdité de l'enfant - Guide pratique à l'usage des parents, INPES :...

En savoir plus