Ambassadeurs de l’accessibilité

Le comité interministériel du handicap (CIH) du 25 septembre 2013 prévoit le recrutement de mille ambassadeurs de l’accessibilité en service civique.

Ces volontaires accompagneront les communes ou établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) afin d’apporter au plus près du terrain l’information et le soutien dont les gestionnaires de petits ERP ont besoin : sensibilisation aux enjeux de l’inclusion des personnes en situation de handicap, accompagnement et conseils pour l’éventuelle réalisation de travaux d’accessibilité, dont la diffusion d’informations relatives aux aides locales permettant de les financer.

Organisés en binômes, les volontaires disposeront d’outils numériques afin de faciliter leurs activités de diagnostic et permettre l’inscription des ERP sur le site Accès Libre.

Par ailleurs, le jeunes engagés pourront se voir confier des missions complémentaires en lien avec les enjeux et projets locaux visant à l’inclusion des personnes en situation de handicap, dans les domaines par exemple de l’éducation, de la santé, de la solidarité, de la lutte contre les discriminations, de la culture, du sport.

1000 missions seront bientôt disponibles en binômes sur le territoire et dans les collectivité territoriales. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.service-civique.gouv.fr/

https://youtu.be/P4o35DK1IVU

Pour Yann Jondot, actuel premier adjoint au Maire et ancien Maire de Langoëlan, ambassadeur des Ambassadeurs de l’accessibilité, « L’accessibilité, pour nous c’est vraiment la liberté. Aujourd’hui il y a des personnes qui s’occupent de demain mais qui se rendent compte de l’importance du présent. A travers leur dynamisme, les ambassadeurs apportent du lien social et du lien entre les générations, qui est très positif. Ça veut dire que c’est possible. ».

Communiqué de presse : https://handicap.gouv.fr/deploiement-national-des-ambassadeurs-de-laccessibilite

Flyer pour les jeunes – ambassadeurs de l’accessibilité : https://handicap.gouv.fr/sites/handicap/files/files-spip/pdf/ambassadeurs_accessibilite_flyer-jeunes_0521.pdf


À compter de novembre 2023, le programme des ambassadeurs de l’accessibilité est relancé pour accompagner les responsables de ces établissements sur le terrain.

La mission de ces jeunes volontaires en service civique : sillonner les centres-villes, centres bourgs et les quartiers pour aller à la rencontre des commerçants, des artisans, des hôteliers, des médecins et autres professionnels de santé et notamment :

  • les sensibiliser aux difficultés rencontrées par les personnes handicapées ou à mobilité réduite au quotidien ;
  • les informer de la nécessité de rendre accessible leur établissement afin qu’il réponde aux besoins des personnes handicapées et à mobilité réduite ;
  • les informer de l’existence du fonds territorial d’accessibilité.

Ils pourront également mener des actions de sensibilisation autour du handicap et de l’accessibilité auprès du grand public.

Ce programme a vocation à être déployé dans l’ensemble des directions départementales des territoires, sur le territoire métropolitain et outre-mer. La priorité est donnée aux agglomérations qui accueillent les épreuves des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 afin de créer des parcours accessibles pour les spectateurs qui assisteront aux épreuves olympiques et paralympiques. Les volontaires sont mobilisés par binôme.

Le programme est mis en œuvre par l’agence du service civique et le ministère de la Transition écologique et des collectivités territoriales et appuyé opérationnellement par l’association Unis-Cité.

« C’est sur le terrain que l’accessibilité se joue, et c’est en allant au-devant des commerçants, en faisant preuve de pédagogie et de conviction que l’on change concrètement la donne. Je salue le dispositif des ambassadeurs de l’accessibilité qui apporte le complément essentiel au fonds territorial d’accessibilité que nous avons lancé avec Olivia Grégoire. Le rôle de ces jeunes en service civique pour guider les propriétaires d’ERP dans leurs démarches et les orienter vers les aides de l’État est essentiel pour faire progresser l’accessibilité et permettre ainsi l’autonomie des personnes. »
Fadila Khattabi, ministre chargée des Personnes handicapées

https://handicap.gouv.fr/ambassadeurs-daccessibilite-des-volontaires-en-service-civique-pour-relayer-le-fonds-territorial

Circulaire du 20 novembre 2023 relative à la mise en œuvre des mesures de la CNH relatives aux ERP privés : fonds territorial d’accessibilité et « Ambassadeurs de l’accessibilité »

Cir 45488

https://www.legifrance.gouv.fr/circulaire/id/45488

Contenus liés

Votre enfant a entre 16 et 20 ans en Gironde

Votre enfant peut être suivi par les équipe de l'INJS, avec le service de soutien à l'éducation familiale et à la scolarité (SSEFS) ou en unité d'enseignement interne (UEE), pour préparer...

En savoir plus

La langue des signes

La langue des signes est basée sur la perception et la cognition visuelles, ce qui lui donne des caractéristiques différentes des langues audio-vocales. La langue des signes s'exprime dans les...

En savoir plus

Accueil de groupes et locations

Accueil de groupes Les espaces à louer pour des tournages sont : l’intérieur du château, comprenant les espaces de circulation, les bureaux et salles – le parc arboré – les...

En savoir plus