Le choc des savoirs

Lors de son discours de la Bibliothèque nationale de France, le 5 octobre 2023, Gabriel Attal, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a annoncé sa volonté de mettre en œuvre un Choc des savoirs pour élever le niveau de l’école.

https://www.education.gouv.fr/choc-des-savoirs-une-mobilisation-generale-pour-elever-le-niveau-de-notre-ecole-380226

Plan de l’intervention :

Axe 1 : Mieux soutenir les professeurs pour mener la bataille des savoirs

À partir de la rentrée 2024 – Des programmes articulés autour d’objectifs annuels.
À partir de la rentrée 2024 – Les programmes de mathématiques aborderont plus tôt les fractions et les nombres décimaux en favorisant une approche concrète et imagée (« méthode de Singapour »).
Rentrée 2025 – Des programmes de langues plus précis pour un enrichissement linguistique, historique et culturel.
Rentrée 2025 – Un socle commun réorganisé autour de compétences disciplinaires, de compétences psychosociales et de repères de culture générale.
À partir de la rentrée 2024 – Des manuels labellisés, obligatoires en mathématiques et en français dans le 1er degré.
À partir de la rentrée 2024 – Financer l’achat des manuels en mathématiques et lecture au CP et au CE1 afin que tous les élèves et leur professeur en soient dotés.

  • Des programmes articulés autour d’objectifs annuels et ancrés dans des pratiques pédagogiques efficaces
  • Les programmes de mathématiques aborderont plus tôt les fractions et les nombres décimaux en favorisant une approche concrète et imagée
  • Des programmes de langues plus précis pour un enrichissement linguistique, historique et culturel
  • Un socle commun réorganisé autour de compétences disciplinaires, psychosociales et de repères de culture générale
  • Des manuels labellisés obligatoires en mathématiques et en français dans le premier degré et co-financés par l’état au CP

Axe 2 : Adapter l’organisation des enseignements aux besoins de chaque élève

À partir de la rentrée 2024 – Organiser les cours de mathématiques et de français en groupes de niveaux flexibles tout au long du collège, avec des effectifs réduits à une quinzaine d’élèves pour les groupes les plus fragiles .
Rentrée 2024 – Généraliser le « 8 h – 18 h » à tous les collèges de REP et REP+ avec de l’aide aux devoirs, de l’enseignement artistique et culturel et de l’éducation physique et sportive.
Rentrée 2024 – Renforcer substantiellement le volume horaire des enseignements généraux en terminale professionnelle.
Rentrée 2024 – Enseigner les mathématiques et le français en 2de et en 1re professionnelles en groupes à effectifs réduits.
Rentrée 2024 – Généraliser à tous les élèves de 2de l’usage de l’intelligence artificielle pour personnaliser les exercices à la maison en mathématiques et en français.
Expérimentation à la rentrée 2024 – Expérimenter un renforcement dans certaines disciplines pour les élèves en très grande difficulté en 6e et en 5e.

  • L’organisation de groupes de niveaux flexibles en mathématiques et en français tout au long du collège
  • Faire du collège un lieu qui accueille, qui protège et qui élève
  • Renforcer le volume horaire des enseignements généraux au lycée professionnel et dispenser une partie des enseignements de mathématiques et de français en seconde et en première professionnelles en groupes à effectifs réduits
  • Un usage raisonné du numérique et de l’intelligence artificielle pour personnaliser les apprentissages et individualiser la progression des élèves
  • Un renforcement dans certaines disciplines pour les élèves en très grande difficulté

Axe 3 : Rehausser le niveau d’exigence et d’ambition pour tous les élèves

Supprimer les correctifs académiques des notes au brevet et au baccalauréat – Session 2024
Refondre le contrôle continu pour le brevet : ce sont les notes qui compteront (pour 40 % de la note finale et 60 % pour les notes d’examens) et non plus les tranches de compétences – Session 2025
Le brevet deviendra obligatoire pour passer directement en 2de : les élèves qui n’auront pas le brevet seront scolarisés en « prépa-lycée » pendant un an – Rentrée 2025
Des mentions AB, B, TB, TB avec félicitations seront aussi décernées pour le CAP – Session 2025
Session 2026 – Introduire une nouvelle épreuve anticipée de culture mathématique et scientifique au baccalauréat en fin de 1re générale et technologique (comme le « bac de français »).
Rentrée 2024 – À l’école élémentaire, sortir d’une doctrine de passage quasi systématique en classe supérieure et promouvoir les dispositifs de remédiation (stages de réussite, accompagnement personnalisé, tutorat) avant redoublement.
Début 2024 – Rendre le dernier mot aux professeurs pour la prescription de dispositifs de remédiation et le redoublement des élèves.
Rentrée 2024 – Donner aux professeurs les résultats de leurs élèves aux évaluations nationales, mais aussi les résultats au niveau de l’établissement et de l’académie pour leur permettre de les situer.

  • Renforcer l’exigence globale du brevet et du baccalauréat
  • Reconnaître la réussite et l’excellence des jeunes diplômés du CAP
  • Une évaluation de la culture mathématique et scientifique avec une épreuve anticipée en fin de classe de première générale et technologique
  • À l’école élémentaire, sortir d’une doctrine de passage quasi systématique en classe supérieure
  • Permettre aux professeurs de situer les résultats de leurs élèves pour mieux les faire progresser

Plus de détails : https://www.education.gouv.fr/media/159267/download

YouTube player

Contenus liés

Partenaires de l’établissement

L’action de l’INJS de Bordeaux s’appuie sur un réseau de...

En savoir plus

Fil santé jeunes

L'information et la prévention santé est un enjeu majeur pour les jeunes sourds mais l'accès est souvent plus difficile voire compromis faute d’accessibilité des contenus ou des canaux de...

En savoir plus

Accueillir un sourd

Des jeunes sourds de l'IRSA, association spécialisée sur le handicap visuel, auditif, associés et rare, ont réalisé 8 clips de sensibilisation à la surdité et les partagent avec vous...

En savoir plus