Linguistique et langue des signes

La langue des signes, c’est comme ça

 

Revue Tipa, n° 34, 2018

 

Mélanie Hamm, Le flambeau de la langue des signes : https://journals.openedition.org/tipa/2739

 

Yves Delaporte, Une aiguille en folie, Au croisement d’une tendance évolutive et d’un champ morphosémantique : l’étymologie du signe EFFORT : https://journals.openedition.org/tipa/2284

 

Aude de Saint Loup, Tribulations des langues des signes du XIXe siècle à nos jours : https://journals.openedition.org/tipa/1976

 

Brigitte Garcia, Marie-Anne Sallandre, Marie-Thérèse L’Huillier et Hatice Aksen, La référence impersonnelle humaine en langue des signes française : https://journals.openedition.org/tipa/2121

 

Aurélie Collomb, Annelies Braffort et Sylvain Kahane, L’anatomie du proforme en langue des signes française : Quand il sert à introduire des entités dans le discours : https://journals.openedition.org/tipa/2164

 

Myriam Charpentier, Le sujet en langue des signes française, Vers une distinction des structures syntaxiques personnelles et impersonnelles : https://journals.openedition.org/tipa/2515

 

Annie Risler, Changer de regard et de discours sur la langue des signes française : https://journals.openedition.org/tipa/2553

 

Nicolas Tournadre et Mélanie Hamm, Une approche typologique de la langue des signes française : https://journals.openedition.org/tipa/2568

 

Pénélope Houwenaghel et Annie Risler, Traduire la poésie en langue des signes : un défi pour le traducteur : https://journals.openedition.org/tipa/2384

 

Alienor Girette et Hélène Giraudo, Correspondances morphologiques entre le français et la langue des signes française :

la question de la conscience morphologique chez les enfants sourds : https://journals.openedition.org/tipa/2473

 

Véronique Geffroy et Élise Leroy, La didactique de la langue des signes française : Naissance ou reconnaissance d’une discipline à part entière ? https://journals.openedition.org/tipa/2653

 

Sarah Kirsch et Charles Gaucher, Langue des signes et parentalité : enjeux linguistiques et identitaires : https://journals.openedition.org/tipa/2605

 

Glottopol

Glottopol est une revue de linguistique et sociolinguistique éditée par l’Université de Rouen.

Quelques articles ont été publiés concernant les sourds et la langue des signes :

Numéro 27 : http://glottopol.univ-rouen.fr/numero_27.html#sommaire

Richard Sabria : Présentation : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_00_presentation.pdf

Yann Cantin : Des origines du noétomalalien français, perspectives historiques : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_01cantin.pdf

Mélanie Hamm : Langue des signes à Marseille : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_02hamm.pdf

Alex Giovanny Barreto Muñoz et Camilo Alberto Robayo  : Neologismos en lengua de señas colombiana (LSC) : Desafíos entorno a la planificación lingüística en comunidades sordas : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_03barreto_robayo.pdf

Saskia Mugnier, Isabelle Estève et Agnès Millet : Dynamique du contexte sociolinguistique de la surdité en France : entre changement(s) et circularité : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_04mugnier_esteve_millet.pdf

Magaly Ghesquière et Laurence Meurant : L’envers de la broderie. Une pédagogie bilingue français-langue des signes : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_05ghesquiere_meurant.pdf

Stéphanie Luna et Anne-Marie Parisot : Méthodes d’enseignement institutionnelles québécoises : effets sur la production d’oralisations en LSQ chez les ainés sourds : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_06luna_parisot.pdf

Pierre Schmitt : Sourds et interprètes dans les arts et médias : mises en scène contemporaines de la langue des signes : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_07schmitt.pdf

Suzanne Villeneuve  et Anne-Marie Parisot  : Procédés d’activation et de suivi de la référence dans un discours interprété en langue des signes québécoise : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_27/gpl27_08villeneuve_parisot.pdf

 

Numéro 7 : http://glottopol.univ-rouen.fr/numero_7.html#Sommaire

Richard Sabria : Présentation : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_00presentation.pdf

Richard Sabria : Sociolinguistique de la Langue des Signes Française : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_01sabria.pdf

Dominique Boutet et Brigitte Garcia : Finalités et enjeux linguistiques d’une formalisation graphique de la langue des signes française (LSF) : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_02boutetgarcia.pdf

Annie Risler : La simultanéité dans les signes processifs : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_03risler.pdf

Ivani Fusellier-Souza : Processus de création et de stabilisation lexicale en langues des signes (LS) à partir d’une approche sémiogénétique : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_04fuselliersouza.pdf

Agnès Millet : Le jeu syntaxique des proformes et des espaces dans la cohésion narrative en LSF : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_05millet.pdf

Geneviève Le Corre : Regard sur les rapports intersémiotiques entre la langue des signes française et le français : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_06lecorre.pdf

Pierre Guitteny : Langue, pidgin et identité : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_07guitteny.pdf

Saskia Mugnier : Le bilinguisme des enfants sourds dans l’espace éducatif : de quelques freins aux possibles moteurs : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_08mugnier.pdf

Françoise Bonnal-Vergès : Langue des signes française : des lexiques des XVIIIe et XIXe siècles à la dictionnairique du XXIe siècle : http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_7/gpl7_09bonnalverges.pdf

 

Corpus de langues des signes

 

Les recherches linguistiques sur toutes les langues s’appuient sur des « corpus » : des enregistrements (écrits, oraux ou vidéos selon les langues) de productions langagières servant de base aux analyses linguistiques (syntaxiques, lexicales, morphologiques, etc.).

De nombreux corpus ont été rassemblés pour l’analyse des langues des signes. Les articles scientifiques que vous pouvez trouver sur internet concernant la langue des signes reposent sur ce type de corpus. Voir :

– le consortium CORLI (corpus, langues et interactions) : https://corli.huma-num.fr/interactions-avec-clarin/

– l’infrastructure CLARIN : https://www.clarin.eu/

– les ressources en langues des signes proposées par CLARIN : https://www.clarin.eu/resource-families/sign-language-resources

On y trouve des enregistrements vidéo de nombreuses langues des signes, comme : Catalan Sign Language (LSC), German Sign Language (DGS), Italian Sign Language (LIS), Dutch Sign Language (NGT), Spanish Sign Language (LSE), Turkish Sign Language (TİD), Adamorobe Sign Language, Dogon Sign Language, British Sign Language (BSL), Swedish Sign Language (SSL), Finnish Sign Language (FinSL), Emerging Sign Languages (in Brazil), French Sign Language (LSF)…

 

 

Technologies linguistiques pour la langue française et la langue des signes

 

Ce rapport présente un panorama du domaine des technologies linguistiques pour le français, en se focalisant principalement sur la question des ressources et outils aujourd’hui disponibles pour le traitement automatique de la langue française et pour le traitement automatique de la langue des signes française (LSF).

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03637784/document

https://european-language-equality.eu/deliverables/

Résumé : Ce rapport présente un panorama du domaine des technologies linguistiques pour le français, en se focalisant principalement sur la question des ressources et outils aujourd’hui disponibles pour le traitement automatique de la langue française et pour le traitement automatique de la langue des signes française (LSF). Il fait partie d’un ensemble d’études de l’état de l’art préparées dans le cadre du projet européen « European Language Equality », qui vise à établir une feuille de route pour parvenir à une « égalité linguistique » en Europe à l’Horizon 2030, en s’appuyant sur des recensements précis des ressources, modèles et outils existants pour les langues européennes. Un inventaire de l’ensemble des ressources identifiées est consultable en ligne sur le site du projet « European Language Grid » 1. Décrire l’état des technologies pour la langue française dépasse largement la question des ressources et ce rapport présente également les principaux acteurs impliqués dans le développement de méthodes, données, outils et services pour le traitement de données linguistiques : équipes et laboratoires de recherche académiques, laboratoires privés, PME et startups, ainsi que les agences de financement, en essayant de couvrir aussi largement que possible l’ensemble du paysage européen (essentiellement en Belgique, France et Suisse), ainsi qu’au Canada. Ce rapport est structuré en trois parties principales. Les sections 2 et 3 présentent le contexte général de l’étude ; la première en présentant un bref état chiffré de la langue * Ce document est la traduction en français d’un rapport préparé dans le cadre du projet européen European Language Equality, et qui correspond au livrable D-1.14. Cette traduction a été préparée par Jean-François Nominé (INIST-CNRS) et validée par les auteurs. La version officielle, en anglais, et les rapports équivalents pour les autres langues européennes, sont disponibles depuis sur le site du projet: https://european-language-equality.eu/deliverables/.

Extraits :

Les langues des signes (LS) sont des langues sous-dotées en ressources : très peu d’ouvrages de référence, une connaissance partielle de la grammaire, lexiques ou corpus limités, très peu de technologies sur ces langues, très peu de ressources en général. Par ailleurs, les travaux de recherche en traitement automatique sont beaucoup plus récents que pour les langues parlées ou écrites, et bien que la recherche dans ce domaine soit active tant en matière de reconnaissance, de génération que de traduction, il n’existe pas encore d’outils utilisables, à l’exception de quelques rares produits mais qui ne sont a priori pas complètement automatiques.

 

Pour la langue des signes française (LSF), les principaux dictionnaires monolingues et ressources terminologiques sont les suivants :

Ocelles : https://ocelles.inshea.fr/fr/accueil

Sign’Maths : https://signmaths.univ-tlse3.fr/?_sft_categories=tous-niveaux

Elix : https://dico.elix-lsf.fr/

Dicta Sign : https://www.sign-lang.uni-hamburg.de/dicta-sign/portal/

À ce jour, les trois principaux corpus de LSF dont on dispose sont :

CREAGEST : https://www.ortolang.fr/market/corpora/ortolang-000926

Dicta-Sign-LSF-v2 : https://www.ortolang.fr/market/corpora/dicta-sign-lsf-v2/

Mediapi-Skel : https://www.ortolang.fr/market/corpora/mediapi-skel

Voir aussi le projet Rosetta : https://rosettaccess.fr/index.php/home-page-english/

 

Divers

 

Les actes du colloque international « Langues minoritaires vocales ou signées & Espaces inclusifs » qui a eu lieu en ligne du 10 mai au 30 juin 2021 sont disponibles : https://minoritylanguages.inshea.fr/?q=fr/content/proceedings

Modélisation neurocognitive du traitement neurotypique et pathologique de la LSF

« Dans ce mémoire d’Habilitation, je présente les travaux conduits en psycholinguistique et linguistique clinique sur le traitement du langage neurotypique et déficitaire en Langue de Signes Française (LSF). L’objectif de mes travaux est de mettre en évidence les processus cognitifs qui sous-tendent le traitement du langage en Langue des Signes et de les analyser au regard des processus de traitement observé dans les Langues Vocales, permettant ainsi de distinguer les aspects amodaux de ceux spécifiques à la modalité langagière (audio-phonatoire vs visuo-gestuelle). Dans ces travaux, je prends en compte l’hétérogénéité de la population sourde signeuse. A ce titre, j’interroge la légitimité de la classification « Signeur Natif vs Signeur Tardif », majoritairement employée dans la littérature, et propose une réflexion sur la mise en place d’un indiçage de l’écosystème du locuteur signeur, à savoir l’Indice de Potentiel Langagier (pondération des facteurs environnementaux : facteurs physiologique, psycholinguistique, psychoaffectif, sociétaux). Cette hétérogénéité de locuteurs est la conséquence directe des contextes d’acquisition de la LSF, le développement du langage des enfants sourds étant singulier et souvent qualifié d’atypique. Aussi, dans le cadre des travaux sur le langage neurotypique et pathologique, il me fallait conceptualiser la notion d’atypie langagière.

Une seconde partie de mes travaux est axée sur l’investigation comportementale et électrophysiologique des compétences langagières en LSF. Ces investigations comportementales nous ont permis à la fois d’offrir des données sur le développement du langage en LSF, mais également de mettre en place des tests d’évaluation, qui sont tous disponibles dans la batterie EVASIGNE (Batterie d’Évaluation de la LSF à destination des cliniciens et professeurs de LSF). Les investigations électrophysiologiques, conduites chez des adultes, avaient pour objectif de comprendre les bases neurales du traitement de la LS, et de comprendre l’impact de la privation langagière et/ou d’un input lacunaire sur le traitement neural. A termes, nous pourrions envisager d’isoler des bio-marqueurs typiques du traitement pathologique en LS. »

Caroline Bogliotti, enseignant-chercheur en Sciences du Langage

Contenus liés

L’INJS dans la presse

L'Institut national de jeunes sourds de Bordeaux a fait l'objet de nombreux articles dans le quotidien régional Sud-Ouest (https://www.sudouest.fr/). En voici un...

En savoir plus

Directeurs de l’INJS

Nom Prénom début d’exercice fin d’exercice Sicard Roch Ambroise 1786 1789 Saint-Sernin Jean 1789 10 novembre 1814 Guilhe Henri 10 novembre 1814 26 juillet...

En savoir plus

Abbé Sicard

L’abbé Sicard est un personnage célèbre de l’histoire des sourds : après avoir dirigé l’école des sourds de Bordeaux, il succéda à l’abbé de l’Epée à la direction de celle...

En savoir plus